5 étapes pour bien reculer dans un L! Voici comment réussir…

Le recul en L

5 étapes pour bien reculer dans un L! Voici comment réussir...

 

Êtes-vous capable d’effectuer un recul entre des barres sans les toucher?

Contrôlez-vous parfaitement chaque pas de recul?

Pouvez-vous gérer le virage en déplaçant les hanches et les épaules de votre cheval sans que celui-ci mette un pied ou peut-être les deux en dehors de l’obstacle? Est-ce que votre cheval vous vole la sortie en accélerant ?

Si vous avez répondu « oui » à une de ces questions, cet article est pour vous!

La majorité des problèmes sont causés par le cavalier lui-même. Soit par manque de techniques ce qui est la plus probable ou soit par le fait de vouloir aller trop vite!

Reculer dans un espace restreint en plus d’un virage a 90 degrés, comme le recul en L, CHALLENGE votre cheval et vous même.

Peu importe que vous fassiez de la compétition, Mountain Trail et autres ou pour le plaisir de vous améliorer. Vous mettre au défi de reculer en L ou tout autre type de recul fera ressortir les points d’entrainement qui auront besoin d’être travaillé hors du recul en L entre les barres.

Le travail du recul entre les barres vous permettra aussi d’affiner vos aides.

Quelles sont les éléments que votre cheval doit connaitre?

Votre cheval doit être capable de :

  • reculer droit,
  • sans résistance
  • être capable de contrôler chaque pas 
  • l’arrêt.

Pour le virage à 90 degrés.

  • le cheval doit répondre facilement à une jambe isolée pour bouger les hanches 
  • répondre à votre rêne d’appui pour bouger les épaules 

L’équipement requis!

Pour cette exercice, vous aurez besoin de 4 barres de 8, 10 ou 12 pieds ( 2.4, 3 ou 3.6 mètres) de long que vous placerez en L avec une distance de 3 pieds ou 90 cm entre elles.

À noter

Si vous trouvez que c’est trop serré au départ pour vous et votre cheval alors, distancez-les pour vous aider à introduire cet obstacle positivement à celui-ci. Vous pourrez les resserrer lorsque vous serez tous les deux plus confortables. La distance minimale est de 28 pouces (71 cm). La distance est calculée entre les barres.

Pour débuter, je vous suggère d’utiliser votre conduite à deux mains et éventuellement vous pourrez passer à une main.

Pour le besoin de cet article le travail à 2 mains sera privilégié pour vous aider au début. Ensuite vous pourrez passer à une main.

Voici les 5 étapes

1 – L’approche et l’entrée dans l’obstacle

Dans un premier temps, je vous suggère d’entrer dans le L de l’avant et d’arrêter votre cheval lorsque ses épaules sont vis-à-vis l’extrémité des barres. De cette façon votre cheval débute son recul en ayant déjà les barres de chaque côté de lui et non en arrière de lui ce qui hausse le degré de difficulté.

Soyez bien au centre entre les barres. Déposez vos mains et relaxez.

le recul

Placez-vous au centre, assurez-vous que votre cheval est prêt et reculez lentement.

2 – La préparation

Pour regarder où vous vous situez, tournez votre tête dans une seule direction, baissez les yeux et confirmez votre position. Vous n’avez pas besoin de regarder à droite et à gauche. Vous pouvez évaluer votre position en évaluant la distance par rapport à une seule barre.

Ne vous penchez pas ce qui aurait pour effet de déséquilibrer votre cheval. Maintenez bien vos jambes près du cheval pour l’encadrer tout en soulevant légèrement les mains pour le maintenir en place. 

Truc:

  • Si votre cheval a tendance à déplacer facilement ses hanches à gauche et bien, regardez à gauche, votre poids limitera cette réaction.
  • Assurez-vous de ne pas passer votre regard continuellement de gauche à droite, vous allez déstabiliser votre cheval.
  • Lorsque vous êtes en bonne position, mettez votre tête droite, regarder vers le bas en penchant légèrement celle-ci vers l’avant.
  • Pour arrêter, relevez votre tête ceci deviendra un code précis en plus du relâchement du contact et du whoa si nécessaire.

Très important!!!

Ne JAMAIS débuter un recul si votre cheval est INQUIET, qu’il bouge ou qu’il cherche à sortir des barres. Ceci vous indique qu’il n’est pas prêt. Vous aurez peut-être à distancer un peu plus vos barres, lui donner des PAUSES de relaxation ENTRE les barres sans rien lui demander et vous ressortirez de celles-ci par l’avant jusqu’à ce que les barres n’apportent plus de stress à votre cheval.

À noter que cela prendra le temps qu’il faudra, ne précipitez rien car vous allez vous retarder dans votre processus d’apprentissage des barres et par le fait même du recul.

le recul

3 – La première partie du L

Le recul idéal est similaire au moonwalk – léger et sans effort. Vos aides doivent être légères et discrètes. Vous devez contrôler chaque mouvement que le cheval fait et ce sans résistance.

Prenez contact avec la bouche de votre cheval en soulevant légèrement vos mains vers le haut et l’arrière. Basculez votre bassin comme si vous approchiez votre nombril de votre colonne vertébral, gardez les épaules droites.

Il existe plusieurs techniques pour le recul soit en pressant les jambes sur le corps du cheval ou encore en poussant très légèrement dans les talons. Pour ma part, j’utilise la deuxième façon.

Gardez vos mollets près du cheval pour l’encadrer et l’empêcher de dévier. C’est le problème que l’on retrouve le plus souvent. Les cavaliers reculent avec les jambes éloignées du cheval. Ils sont en retard pour intervenir. Vous serez à même de régler rapidement la possibilité qu’il quitte le recul avec un pied ou même deux si vos jambes restent près de son corps.

Si vous désirez arrêter soit pour vous préparer à effectuer votre virage ou encore vous voulez lui permettre de relaxer, cessez votre pression dans vos talons, relevez votre tête et vous pouvez ajouter le mot WHOA au besoin.

Mon conseil

Vous devez être capable de reculer 2 pas et arrêter. Pour ce faire vous devez faire un pas de recul et dire whoa. Le cheval a tendance à faire un pas de plus pour s’équilibrer.

Lorsque vous reculez vous devez maintenir votre corps droit et votre regard centré légèrement vers le bas, vous n’avez pas à regarder à droite et à gauche car vous voyez très bien les barres avec votre vision périphérique. Si votre cheval dévie, utilisez une pression du mollet du côté où il se déplace pour le remettre droit. Cessez immédiatement la correction du moment qu’il est droit  car vous allez le faire se déplacer de l’autre côté.  certains chevaux on besoin d’être supporter plus d’un côté que l’autre car ils ne sont pas suffisamment travaillés sur leur rectitude du recul en dehors de l’obstacle ( vous retrouverez sur le dvd volume 1, les bases essentielles, les exercices pertinents au recul)

Mon conseil

Si le cheval n’est pas au centre lorsque vous vous arrêtez entre les barres, n’essayez pas de le déplacer avec un pas de côté. Vous allez vous retrouver trop près de l’autre côté car le déplacement latéral provoque un mouvement plus ample. Plutôt, débutez votre recul en mettant LÉGÈREMENT votre poids du côté de la jambe qui pousse. Vous remettrez le cheval dans la position voulue au centre des barres. Cessez votre pression du moment que le cheval est en place.

Encore une fois :

GARDEZ VOS MOLLETS PRÈS DU CHEVAL EN TOUT TANT PRÈS À AGIR.

Le postérieur droit s’engage sous le corps du cheval. Le regard de la cavalière devrait être à droite car les épaules vont bougés vers la droite.

4 – Le virage de 90 degrés

L’endroit idéal pour arrêter votre cheval avant le virage, est lorsque ses postérieurs sont au centre de la deuxième partie du L. Ceci est valable pour le recul dans un L à 90 cm ou 3 pieds, pour celui du 71 cm ou 28 pouces vous devez être plus près de la barre du fond soit au 2/3 de la deuxième partie du recul. C’est l’endroit parfait pour faire une pause et évaluer votre position.

Utilisez une pression de votre mollet pour déplacer les postérieurs vers la deuxième partie du recul. Au moment où le cheval bouge son postérieur cessez votre pression et laissez lui le temps de déposer son pied. Un pas à la fois vous permettra de contrôler chaque étape, empêchez votre cheval de se dépêcher et éventuellement vous pourrez enchainer. Chaque fois que le cheval veut bouger par lui-même vous devez faire une pause.

Cela vous prendra plusieurs essais pour trouver la juste dose du contact que vous devez exercer de même que d’apprendre à relâcher au bon moment.

Lorsque le cheval a bougé ses deux postérieurs ou qu’il est en angle de 45 degrés, c’est à ce moment-là que vous devez bouger les épaules pour finaliser le mouvement de rotation.

Votre regard doit être du côté où la tête du cheval se déplace. Si vous poussez les hanches avec votre jambe droite, vous regardez à droite. De cette façon, lorsque vous bougez les épaules vous regardez au bon endroit. C’est ma façon de faire, par contre il y a certains entraineurs qui font l’opposé. À vous de choisir ce qui est le plus confortable pour vous. L’important est de ne pas faire la girouette 🙂

La clé du succès est d’être patient tout au cours de l’apprentissage de votre cheval. Il a besoin de vous. Ne passez pas une heure à travailler le recul, utilisez de courte période de temps, allez travailler autre chose et revenez pour une autre courte période.                                       Lentement mais sûrement 🙂 

Position parfaite pour le déplacement des épaules du cheval.

5 – Le recul sur la deuxième partie du L

Lorsque votre cheval est droit, détendez-vous le temps de respirer. Enchainez le recul de la même façon que la première partie en vous assurant de prendre la position adéquate.

Ne bougez pas votre tête de gauche à droite, restez droite car vous voyez les barres de chaque côté par votre vision périphérique. Corrigez la déviation en fermant la porte avec votre mollet sans pour autant ouvrir la porte avec votre autre jambe pour ne pas faire l’effet ping-pong.

Arrêtez-vous avant la fin des barres et ressortez vers l’avant en complétant le L au pas. Ceci évitera que le cheval accélère dans la deuxième partie du L car il voudra en sortir rapidement. 

La zone de confort et de récompense sera vers l’avant.

Une fois sur 5 vous pourrez sortir complètement, l’arrêter et ensuite aller travailler autre chose.

Mon conseil

Si votre cheval accélère lors de la deuxième partie du L, faites un arrêt avant de sortir complètement. Avancez à nouveau jusqu’au 90 degrés. Reprenez votre recul, faites un arrêt après 2 pas, pause, 2 autres pas, pause, jusqu’à ce qu’il vous attende. Reprenez cet exercice jusqu’à ce que le cheval vous attende. Sortez vers l’avant.

La hanche du cheval se porte légèrement vers la gauche. La cavalière regarde vers le bas et est en bonne position. Elle n’aura qu’à mettre un peu plus de pression avec sa jambe gauche pendant le recul pour l’empêcher d’aller trop vers la gauche avec son pied gauche.

Voici le recul avec les barres en parallèle. Le cheval doit passer ses postérieurs. La cavalière regarde à gauche pour les faire passer. Ensuite elle aura à regarder vers la droite pour bouger les épaules. Cet obstacle ce travaille différemment du recul en L.

Les types de recul

Il existe différents types de recul. Le plus populaire est le L mais il existe le U, le Z et les 4 barres en parallèle (voir photo). Il y a aussi le recul entre les cônes soit en ligne droite, soit en triangle.

Un reculer de plus en plus utilisé est celui des deux corridors parallèles (4 barres, voir photo). Prévoir un espace  minimum de 90cm de largeur entre les barres et une ouverture entre 90cm à 122cm au centre.

L’intervalle minimum à prévoir pour le reculer entre les cônes en serpentine est de 90cm à 101cm. Idéalement plutôt 122cm.

Le travail du recul est vraiment un bel exercice d’entrainement du cheval. Prenez votre temps! L’harmonie, le contrôle et la précision du geste viendra avec la pratique.

Si vous avez des questions concernant le recul, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Le prochain article sera sur les barres au sol.

D’ici là, soyez… 

Passionnément cheval!
Please follow and like us:
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 Replies to “5 étapes pour bien reculer dans un L! Voici comment réussir…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *