Ranch riding

Ranch Riding, une discipline en plein essor!

Est-ce que vous connaissez cette discipline?

Pour moi, c’est une de mes préférées 🙂

Pourquoi? Parce qu’elle jumelle 3 qualités importantes en l’équitation western. 

Les voici : de l’habilité, de l’équilibre et de la légèreté.

De l’habilité pour être capable d’exécuter les différentes manoeuvres demandées.

De l’équilibre afin de maintenir les allures et exécuter les transitions en fluidité.

De la légèreté pour se laisser diriger facilement sans résistance et une réponse subtile aux aides de l’assiette et des jambes.

J’aurai le privilège de juger cette épreuve à partir de juin grâce à l’ARPL et Annie Charbonneau. Les cavaliers auront à filmer leur performance, envoyer le vidéo à L’ARPL qui me les fera parvenir. 

Bravo la technologie!

C’est un concours équestre virtuel. Cette classe est ouverte à tous et votre parcours est exécuté chez vous dans votre environnement. Peu importe que vous soyez en France, en Belgique, en Suisse, au Québec vous avez la possibilité de vivre cette incroyable opportunité.

Voici le lien si vous voulez en savoir plus

https://www.facebook.com/groups/ConcoursEquestreVirtuel

Le ranch riding est une épreuve en compétition de plus en plus populaire. Elle jumèle de l’action et du contrôle tout en étant très ludique. On y retrouve beaucoup de chevaux de reining ou de bétail de même que dans les catégories non-professionnelles des chevaux de balade, de performance. Par son originalité, elle permet à un bon nombre de chevaux et de cavaliers de tester leur habilité en exécutant des cercles et lignes droites au galop rapide ou lent, des changements de pieds à la volée ou simple, des pivots, pas de côté, passage de barres au sol au pas ou au trot, du trot assis ou allongé, des virages à 90 degrés, etc… il y a de tout pour démontrer votre horsemanship 🙂

Afin de bien vous préparer, la première chose à faire est de lire les règlements.Vous devez être au fait de ce que le juge recherche, ce que vous avez le droit de faire ou ne pas faire. Tout débute par une connaissance des règlements ce qui vous permettra d’entamer l’épreuve avec plus de confiance. Rester en dehors de la boîte de pénalités est déjà un grand pas vers la réussite.

Cette discipline est le reflet d’un cheval polyvalent ayant une bonne attitude et des allures d’un cheval de travail. La performance doit démontrer un cheval qui serait au travail sur un ranch avec des allures franches, en motion-avant de même que des transitions fluides. Le travail avec un léger contact sans résistance est récompensé, les rênes en guirlande ne sont pas recommandés.

La priorité pour accumuler des points est l’attitude générale du cheval, la qualité de son mouvement de même que la maniabilité et la finesse lors de l’exécution des manoeuvres, transitions ou figures demandés dans un parcours donné.

Vous pouvez vous initier à cette discipline pour le plaisir d’entrainer votre cheval. C’est un bel objectif de travail!

La description de l’épreuve

Pointage

Chaque cheval doit travailler individuellement, exécutant le parcours prévu pour cette classe. Le pointage est de 0 à 100, 70 étant le pointage de base. Un différentiel de + ou – 1/2 jusqu’à un maximum de +1 1/2 à – 1 1/2

Les éléments obligatoires

Le pas, le trot, et le galop dans les deux directions; le trot et le galop allongés dans au moins une direction; de même que les arrêts et un recul.

Les 3 éléments optionnels (il peut en avoir plus)

Ce peut être un pas de côté; un pivot de 360 degrés ou plus; des changements de pied simple ou à la volée; le pas, le trot ou le galop au-dessus de barres; ou encore un ensemble d’enchainement de manoeuvres qui sont pertinentes à un cheval de ranch. on peut aussi avoir à circuler dans un enclos avec du bétail et ouvrir/fermer une porte.

Il existe une multitude de possibilités et le parcours doit être approuvé par le juge. Le degré de difficulté du parcours est relatif au niveau des cavaliers et/ou chevaux.

Les allures (je les décrit plus en détail plus loin dans l’article)

Le juge considère la cadence et le rythme des allures et l’emphase est mis sur le mouvement avant de même que des allures naturelles et qui couvrent bien le terrain.

Les transitions

Elle doivent être effectuées à un endroit précis et ce avec légèreté et finesse.

À noter: Il n’y a aucune limite de  temps (non-chronométré)

Spécifications

1- les barres au sol en bois naturel est encouragé

2- le trot enlevé ou en suspension en tenant ou non la corne sont acceptés lors du trot allongé

3- Toucher la selle ou tenir la corne est accepté

4- l’équipement est décrit plus loin ci-dessous

5- aucun polis ou vernis sur les sabots

Josiane Gauthier lors de la performance qui lui a permis de terminer 3ième lors des préliminaires au Championnat du monde AQHA avec Looney. 

Pénalités

Nous encourageons les cavaliers à lire les règlements et à exécuter un parcours à un rythme qu’ils gèrent afin de rester en dehors de la boite des pénalités. Ce sont des point perdus que nous devons faire en sorte d’éliminer.

Il est à noter que vous serez pénalisé si vous allez trop lentement ou que votre cheval est encapuchonné.

1 point de pénalité

  • trop lent et ce pour chaque allure
  • encapuchonné (par manoeuvre)
  • en résistance, nez qui pointe trop vers l’avant, non rassemblé (par manoeuvre)
  • un bris d’allure au pas ou au trot de 2 foulées et moins

3 points

  • un bris d’allure de plus de 2 foulées
  • un bris d’allure au galop (sauf pour corriger un mauvais pied de galop)
  • être sur le mauvais pied ou désuni
  • les rênes en guirlande (par manoeuvre)
  • être désuni lors du changement de pied pour plus de 2 foulées
  • lors du changement de pied simple: trotter plus de 3 foulées
  • déranger sévèrement un obstacle 

5 points

  • un refus ou encore une désobéissance sévère comme ruer, mordre, se cabrer ou tout autre réaction non-appropriée

10 points

  • une apparence non naturel du cheval de ranch (ex: un queue qui ne bouge pas naturellement dans toutes les manoeuvres)

Placer après tous les chevaux qui ont complété correctement le parcours (OP)

  • manoeuvres non-exécutés ou un ajout peu importe la raison
  • manoeuvres incomplètes
  • une désobéissance répétitive
  • utilisation de deux mains (excepté pour les jeunes chevaux) ou plus d’un doigt entre les rênes.

Pointage zéro (0) disqualification

  • équipement illégal incluant, le vernis sur les sabots, le cheval avec la crinière tressée ou qui a de petits élastiques à la base du crin ou encore une fausse queue (extension, postiche, etc..)
  • entrainement abusif

À noter

Aucune pénalité mais une déduction de la manoeuvre pour avoir toucher une ou des barres.

Aucune pénalité mais une déduction de manoeuvre pour un pivot qui n’est pas complètement achevé ou encore un peu dépassé (under/over spins)

Les parcours

Il existe 15 parcours officiels que vous pourrez retrouver sur ce lien cliquez ici

Dans chaque parcours il y a entre 10 à 14 manoeuvres. Pour mieux vous en rappelez, divisez le en 3 parties : début, milieu et la fin. Vous allez plus facilement le visualiser.

Cela vous donnera des idées pour pratiquer!

Corey Cushin, grand gagnant au 2019 AQHA WORLD CHAMPIONSHIP. Il s’est mérité le plus haut pointage jamais donné à ce niveau soit 250 points. Le nom du cheval est très descriptif de ce qu’il est : Thecrowdlovesme (la foule m’aime) 🙂

De toute beauté! Le cheval est magnifique. La performance est magique!

L’équipement

Ce sont des exemples de selles qui sont acceptées en Ranch Riding. Toute selle de travail que vous utilisez à la maison fera l’affaire dû moment quelle est propre et en bonne condition. 

Selon les règlements le l’AQHA  le cheval doit être présenté avec un équipement propre et sobre. Les plaques d’argent doivent être discrètes, idéalement aucune. La bricole (breast collar)et la sangle arrière (back cinch) sont suggérés fortement mais pas obligatoires  et doivent être bien ajustés. L’équipement traditionnel du travail sur les ranchs est privilégié. La bride doit être simple. Le bosal est légal. On peut utiliser le romal (style californien) ou encore des rênes de cuir.

Le cavalier doit porter une chemise à manche longue (aucune chemise avec bling-bling n’est acceptée) , un chapeau western bien formé et propre (le casque protecteur est accepté), les Chaps ou Chinks (tel que démontré sur la photo) sont optionnels, les jeans peuvent être entrés dans une botte western à longue tige ou encore couvrir la botte. 

Le cheval

Selon les règlements, raser les oreilles du cheval n’est pas encouragé par contre on peut enlever l’excédent de poils qui sort de celles-ci. Les oreilles rasés n’est pas une cause de disqualification ou de pénalité. On peut raser le dessous du passage de la têtière, l’arrière du boulet et l’excès de poils sur la tête et le nez du cheval. Le cheval doit être propre, la queue et la crinière démêlées, les tresses ou bandes élastiques ou postiche (fausse queue) de même que le noir (ou autres couleurs) sur les sabots sont des causes de disqualification. Une crinière longue et naturelle est privilégiée sans pour autant est un élément jugé.

Les allures

Le pas

Un beau mouvement de pas à quatre temps cadencé, en motion avant et régulier sera récompensé. Vous devez travailler vos chevaux à répondre à une code de mise en avant au pas qui allongera la foulée. C’est la première allure évaluée et lorsque bien exécutée favorise une première impression positive ou encore lorsqu’elle s’insère dans le parcours elle maintien une fluidité entre les autres allures.

C ‘est une allure qu’il faut travailler au même titre que les autres elle a son importance. L’encolure du cheval doit être près de l’horizontal. Un peu plus haut ou un peu plus bas que l’horizontal est correct.

Le trot

C’est une allure à deux temps, cadencé et doit être en motion avant (ici on doit voir un trot un peu plus rapide que le jog de plaisance western).  Ces allures (trot et trot allongé) sont très intéressantes à regarder car lorsqu’elles sont très bien exécutées elles différencient une bonne performance d’une très bonne performance dans un parcours de Ranch Riding. Le cheval doit être confortable car imaginez-vous trotter plusieurs kilomètres sur un cheval inconfortable 🙁

Le trot allongé

C’est une allure où on doit voir un allongement marqué de la foulée de trot, le cheval doit couvrir du terrain en maintenant son encolure égale ou un peu plus haute que le garrot et ce avec un très léger contact des rênes. La  poussée doit venir de l’arrière-main (le moteur). L’expression du cheval doit être alerte. Le cheval se déplace avec un but et doit démontrer qu’il peut tenir cette allure facilement et que ce n’est pas le cavalier qui doit le pousser à chaque foulée. Le cavalier peut se tenir à la corne debout en suspension ou encore faire du trot enlevé (aucun diagonal spécifique est requis) ou encore rester assis.

Le galop

C’est une allure à 3 temps avec un mouvement naturel et détendu incluant une motion-avant. Il doit démontré qu’il maintient facilement son impulsion sans le support du cavalier à chaque foulée et qu’il est rassemblé. Il doit être confortable à monter.

Le galop allongé

Cette allure n’est pas une course mais bien un galop plus rapide, contrôlé, démontrant un allongement de la foulée. Le cheval doit resté attentif et sous contrôle. Les juges doivent pouvoir voir que le cheval maintient une position d’équilibre tout en poussant avec ses postérieurs pour se propulser et accélérer. Tout au cours de ce travail le cheval doit être facile à diriger. Un léger contact avec la bouche du cheval démontre que celui-ci se laisse prendre sans résistance. 

Une des plus grandes difficultés est de faire une transition du galop rapide au trot donc s’il vous est difficile de faire cette transition, réduisez votre vitesse de galop allongé pour éviter de mettre en problème. Ca viendra avec le travail.

 

Le recul

C’est une allure à 2 temps en motion-arrière. Elle doit être exécutée avec un contact léger sans aucune résistance.

Les ralentissements

Cette manoeuvre est le résultat d’une réponse rapide et fluide tout en maintenant leur rassemblement. Un bon ralentissement démontrera la qualité de communication que vous avez avec votre cheval. Il doit rester léger au contact tout en transférant son poids sur l’arrière-main pour ralentir. Cette manoeuvre doit être douce et exécutée sur une courte distance tout en n’ayant pas un geste sec, dur ou trop rapide.

Les changements de pieds

Les changements de pieds en Ranch Riding peuvent être faits soit à la volée ou simple (passer par le trot). C’est plutôt la qualité d’exécution et l’endroit précis où il est fait qui comptent. Un changement de pied à la volée doit être exécuté proprement, en ligne droite sans bris d’allure.

Un changement de pied simple doit être exécuté avec une transition de 3 foulées ou moins, démontrant la même qualité de contrôle et de facilité que le changement de pied à la volée. Indépendamment du choix que vous ferez pour le type de changement de pieds, un ou l’autre sera jugé de la même façon si il est exécuté correctement.

Les virages serrés (90 degrés)

Plusieurs parcours de Ranch Riding demandent des virages serrés. Ils sont demandés le plus souvent au trot assis. Ces virages demandent de la précision. Les juges recherchent un virage propre et correct, le cheval doit maintenir son allure et sa rectitude et exécuter son virage sans résistance comme s’appuyer sur la main et lever la tête.

Le pivot

Le pivot doit être exécuté de façon fluide, sans résistance avec un bon jeu de pieds. La cadence est un facteur important de même que le rythme. Un maximum de 2 tours 1/4 peut être demandé. Le cheval doit débuter et terminer sa manoeuvre à un point précis du parcours.

Il existe d’autre possibilité de manoeuvres tel les pas de côté, les barres au pas, trot ou galop, la porte (portail, barrière), etc….

Votre cheval doit être entrainé à toutes ces variantes. Il est suggéré fortement que les barres soient des troncs d’arbres.

Un DVD d’entrainement de Ranch Riding de Josiane Gauthier, finaliste au Championnat du monde AQHA 2015 et 2016, est présentement disponible en anglais sur mon site. Il est en rabais présentement.

Ranch Riding par Josiane Gauthier
Tout sur le ranch riding! Comment entrainer son cheval! Vous n'avez pas besoin d'avoir un anglais très avancé pour comprendre 🙂
Les 7 exercices pour réussir vos changements de pieds!

Apprendre ne fait pas disparaître les richesses que l’on s’approprie mais les multiplie.

Ce que j’apprends redouble mon désir d’apprendre!

    Passionnément cheval!

                 Lyne Laforme

Si l’anglais est un problème, vous avez l’option de mes dvds qui couvrent tous les exercices et manoeuvres demandées 🙂

Please follow and like us:
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *