5 objectifs pour vous amener sur la route du succès!

5 objectifs pour vous amener sur la route du succès!

Je lisais dernièrement un article d’un entraineur américain que j’estime beaucoup M. Bob Avila. Il parlait de son expérience au contact de gens qui veuillent établir une relation de confiance avec leurs chevaux et de quelle façon il voyait ces cavaliers réussir.

Personnellement, j’ai été en contact depuis plus de 45 ans avec des milliers de cavaliers avec qui, soit sur une longue période de coaching (plusieurs années) ou encore sur une plus courte période lors de stages, d’établir les éléments de réussite! Que ce soit au niveau compétition ou loisirs, les objectifs restent les mêmes.

Il faut comprendre que lorsque nous prenons la décision de s’acheter un cheval, nous signons un contrat d’implication. Ce n’est pas comme acheter des bâtons de golf que l’on laisse dans le garage pendant des mois, un cheval demande votre présence, vos soins de même qu’un programme d’entrainement clair afin que vous puissiez établir une relation de confiance.

Établir des objectifs réalistes jouent un rôle important sur n’importe quelle réussite! Ce que vous faites dans la vie pour réussir dans votre carrière s’applique aussi avec les chevaux. 

Apprendre et améliorer ses connaissances font parti de tout apprentissage. Si vous désirez obtenir des résultats avec votre cheval – en extérieur ou en carrière – voici 5 objectifs/conseils pour vous aider à obtenir les résultats voulus de même que la relation que vous tenez tant à établir avec votre cheval. 

Tout passe par un plan d’action clair, une évolution dans les connaissances, une compréhension des objections et une mise en application!

1. Soyez honnête avec vous même.

À quoi sert d’établir un objectif qui est complètement irréalisable à cette étape de votre entrainement? Un élément qui est à des kilomètres de ce que vous pouvez obtenir de votre cheval à cette étape de son apprentissage et qui provoquera chez vous désappointement et frustration et pour votre cheval stress et incompréhension. C’est pourquoi régulièrement une remise en question honnête vous permettra d’établir un objectif qui vous permettra d’avancer positivement dans l’apprentissage de votre cheval.

Analyse…

Prenez le temps d’analyser où vous en êtes comme cavalier et ce que votre cheval sait faire! Quel est votre niveau d’expérience? Et celui de votre cheval? Si par exemple votre cheval n’a jamais fait de barres au sol, ouvert un portail, passer un pont, etc… vous ne devriez pas mettre votre cheval en compétition de trail. Si votre cheval n’a jamais vu une vache vous n’irez pas le mettre en working cow la semaine prochaine. Il y a des étapes à franchir afin de vous mettre en situation, étape par étape, avant d’exposer votre cheval et vous même à un niveau plus élevé de compétence. 

C’est la même chose pour un cheval qui n’a jamais sorti en extérieur, il faut y aller doucement pour créer une bonne expérience pour vous et votre cheval.

Être honnête avec soi-même permet un apprentissage plus rapide car progressif.

2. Trouver la meilleure aide que vous pouvez.

La pire chose dans l’apprentissage est d’être seule. Vous n’avez pas d’oeil extérieur pour vous aider à évoluer correctement. Il existe tellement d’outils aujourd’hui avec les dvds pour établir un programme d’entrainement, des sessions de coaching par internet, des stages, des enseignants qui se déplacent chez vous, des centres équestres où vous pouvez vous rendre pour travailler avec une personne plus expérimentée et en qui vous avez confiance.

Vous allez éviter beaucoup d’erreurs et surtout prendre confiance dans ce que vous faites.

Cette vidéo est un exemple de l’aide que vous pouvez vous procurer 🤠

3. Connaitre ses limites.

Être capable de reconnaitre que tous les chevaux ne sont pas faits pour certaine discipline ou travail spécifique. Les chevaux ont des limites physiques dû à leur conformation, leur habilité athlétique, blessures antérieurs ou tout simplement à des limites émotives et mentales. 

Vous êtes peut-être limité financièrement, ou le temps vous manque pour investir sur vous et votre cheval, ou encore un problème physique vous bloque, etc… Tous ces facteurs jouent un rôle majeur lorsqu’on se fixe des objectifs et le temps pour les atteindre.

Souvent lors des stages, certains cavaliers me demandent de faire des changements de pieds, ce qui est un excellent objectif en soi, mais très souvent il manque beaucoup d’éléments d’entrainement surtout si le cheval n’est pas naturel. et parfois ils sont déçus car je leur explique qu’il y a du travail à mettre en place avant. 

C’est le même processus pour quelqu’un qui débute en compétition et qui veut gagner, tout est une question de se donner des objectifs réalisables car ensuite on est déçu ou frustré. Chaque fois que l’on va en compétition on doit se donner un objectif et si on le réalise et bien, on fait un pas dans la bonne direction. 

4. Trouver une façon de mesurer vos progrès.

Une des clés pour atteindre un objectif est qu’il doit être mesurable c’est-à-dire possible de l’évaluer. Sinon de quelle façon pouvez-vous savoir que vous êtes dans la bonne direction?

Faites une rétrospective soit une fois par semaine ou par mois afin de voir si vous vous approchez de votre objectif. Votre entraineur, mentor ou personne ressource joue aussi un rôle majeur. 

Une rétroaction sur votre progrès ou revers de la semaine vous permettra de faire les ajustements ou encore de continuer dans cette voie car le regard extérieur permet de relever des éléments qui vous ont échappés.  

5. Attendez-vous à des blocages!

Il est très difficile d’identifier les éléments qui peuvent se mettre au travers de votre route vers le succès.

Tout le monde vit différentes choses surtout lorsqu’on travaille avec un cheval car il y a 2 athlètes. 

Il peut arriver des blessures qui peuvent retarder le processus. il faut évaluer le pourquoi de cette blessure ! Origine-t-elle de notre entrainement, peut-être que vous y êtes allé trop vite ou trop intense pour ce que le cheval pouvait faire. Si vous montez 2 fois par semaine le progrès sera plus lent que celui qui monte 5 jours semaine.

Gardez en tête que tous les blocages que vous vivrez sont normals et qu’il sont là pour vous aider à évoluer. Il faut tout simplement en prendre conscience et chercher les solutions. 

L’expérience ne s’achète pas, elle se vit!

Il y a toujours quelque chose à apprendre dans toute situation difficile, que se soit à votre sujet ou pour votre cheval mais une chose est certaine cela vous aidera à passer à une autre étape de votre apprentissage.

En résumé

Vous devez apprendre des problèmes survenus et continuer en regardant vers l’avant. Analysez, améliorez et tournez la page. Cela ne donne rien de ressasser la situation car vous allez la créer à nouveau. Il ne donne rien de s’en faire pour hier ce qui est important c’est aujourd’hui! Changez ce que vous devez changer et move on !!!!!

Passionnément cheval 🐎❤️

Lyne xxx

Faites-vous un cadeau de même qu'à votre cheval!
Please follow and like us:
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.