Tous les trucs et conseils pour réussir le portail ou la barrière!

Dans ce premier article d’une série de 3 sur le trail, je vous explique quelles sont les phases pour bien exécuter le portail ou la barrière. Comment vous devez vous positionner et exécuter cet obstacle correctement. C’est un obstacle intéressant et très complet car il utilise beaucoup d’éléments techniques.

Le trail ou comme on l’appelle au Québec, l’obstacle western, est une discipline que j’affectionne tout particulièrement. Travailler chacun des obstacles donne un objectif au cavalier/cheval, affine les aides du cavalier et développe une belle complicité. De plus, le trail permet au cavalier de ressentir son cheval, de savoir où il met ses pieds comme par exemple dans le recul ou le passage des barres. Le cheval apprend à faire confiance à son cavalier et à passer de son instinct de survie (peur) à la curiosité.

De plus en plus, nous voyons des disciplines comme le Mountain Trail et le Ranch Trail (2 disciplines que j’aime beaucoup) se développer. Il y a aussi le Extreme Trail qui est une discipline de trail chronométré qui attire beaucoup de cavaliers. Le Ranch Riding comprend aussi une partie trail dans ses parcours. Donc, peu importe ce à quoi on adhère il y a beaucoup de techniques à apprendre et beaucoup de plaisir à les travailler.

Le portail ou barrière est un des 3 obstacles obligatoires lors de l’épreuve de trail en compétition. Les 2 autres sont les barres au sol et le reculer dont je parlerai dans mes 2 prochains articles.

Le portail / barrière n’est pas seulement un obstacle de compétition, il peut être utilisé dans la vie de tous les jours. De plus, c’est un bon exercice à inclure dans votre programme entrainement pour vérifier le contrôle des manoeuvres latérales nécessaires à l’exécution.

Ce que votre cheval doit savoir avant de travailler le portail.

Vous devez être capable  de :

  • le faire reculer facilement et en contrôle
  • lui faire bouger les hanches (pivots antérieurs)
  • lui faire bouger les épaules (pivots sur les postérieurs)

Il faut se rappeler dans un premier temps que l’objectif du portail était pour les cowboys de ne pas avoir à descendre de cheval pour passer d’un pâturage à l’autre. Ou encore d’entrer et sortir d’un corral sans laisser passer les animaux qui y étaient soit des vaches, veaux, chevaux, etc…

gate

Explication d’une ouverture à droite

Il est à noter que si vous conduisez votre cheval avec la main droite, vous aurez  à changer les rênes dans votre main gauche jusqu’à la fermeture du portail. Ensuite, vous les reprendrez dans votre main droite.

Exécution:

  • Soyez parallèle et à une longueur de cheval du portail de votre approche.
  • Le cheval est droit et on le soutient légèrement entre les rênes. Conseil : le regard est droit et un peu à l’extérieur de cette façon le cheval restera droit à l’approche.
  • Les jambes encadrent le cheval.
gate 1 + 2
  • L’assiette  est droite et centrée, c’est le tronc qui se tourne légèrement.
  • Vous devez arrêter lorsque votre genou est égal au poteau, prendre la corde en la regardant. Conseil : penchez-vous très légèrement vers l’avant en soutenant le cheval avec les jambes afin qu’il ne recule pas de lui-même.
  • Ensuite, reculer environ 3 pas en ligne droite et ensuite 3 pas en angle de 30 degrés en vous éloignant de la barrière. Conseil: reculer le coude qui tient la corde pour vous aider à prendre l’angle désiré.
gate 3 + 4
  • Avancez lentement.
  • Passez au centre des poteaux/chandelles. Lorsque vous arrivez à la hauteur de votre jambe, poussez doucement les hanches avec votre jambe droite.
  • En même temps, poussez les épaules du cheval vers le portail pour le fermer.
  • Assurez-vous que votre jambe gauche est près de cheval pour ne pas perdre les hanches vers la gauche.
  • L’idée est que votre cheval tourne autour de votre jambe intérieure.
gate 5 + 6
  • Reculez droit en regardant au sol et relevez le regard pour l’arrêt (vous installez un code). Assurez-vous de maintenir la jambe extérieure en contact afin d’éviter que les hanches partent.

      Conseil: si le cheval cherche à toucher la corde pour jouer, bougez la fermement vers lui pour lui dire qu’il ne faut pas. Ne faites surtout pas cela si il en a peur.

  • Fermez le portail en regardant la corde pour voir où vous la déposer.

Conseil : Maintenir le cheval droit en soutenant le contact légèrement avec les rênes (être très prêt de la bouche du cheval mais sans tirer).

gate 7 + 8

Les photos viennent d’un article sur ce sujet dans le Horse & Rider.

P.S. : Si vous devez enjamber une barre au sol lors du passage du portail, on essaie idéalement que le cheval arrive avec le bon pied au dessus de la barre soit le droit dans cet exemple afin  qu’il puisse s’incurver autour de votre jambe intérieure.

  • S’il part avec le droit il va arriver avec le gauche au dessus de la barre et inversement (selon la distance que vous avez reculer, pratiquez en regardant les antérieurs afin de vous familiariser avec le déplacement de ses antérieurs).

Lorsqu’il enjambe avec le bon pied, vous comptez 3 autres pas ,votre regard est vers l’intérieur ensuite arrêt tout en ramenant votre cheval parallèle en bougeant les épaules du cheval, lors de cette étape, votre regard est sur l’épaule extérieure du cheval. Soulevez et avancez le coude.

  • Si vous vous apercevez qu’il arrivera avec le mauvais pied continuer en ligne droite jusqu’à ce que les 4 pieds soient passé , faites un léger arrêt, ensuite ramener les épaules parallèles au portail avec un pivot sur les postérieurs (regard sur l’épaule extérieure).

Soulevez l’assiette lorsque les postérieurs passent la barre.

 Reculez en regardant au sol et relevez le regard pour l’arrêt. Assurez-vous de maintenir la jambe extérieure en contact afin d’éviter que les hanches partent.

      Conseil: si le cheval cherche à toucher la corde pour jouer, bougez la fermement vers lui pour lui indiquer qu’il ne doit pas la toucher. Ne faites surtout pas cela si il en a peur.

Fermez le portail en regardant la corde pour voir où vous la déposer. Maintenir le cheval droit en soutenant le contact légèrement avec les rênes.,

Le portail/la barrière, comment l'exécuter?

Sur cette photo, nous avons l’exemple d’un cheval qui passe avec son pied gauche au lieu du droit. Il doit alors appliquer la stratégie de la ligne droite, hésitation, pivot sur les postérieurs.

Conseils : cheval touche la barre!

  • Faites le trotter sur un cercle vers la droite en passant au dessus de la barre – enlever la corde:-) Maintenir votre jambe droite en contact et donner le rythme avec votre jambe gauche. Le regard est vers l’intérieur et au sol. Lorsque le cheval ne touche pas la barre, revenir au pas et effectuez le passage de la barre comme si vous aviez la corde.
  • Reprenez la corde et ré-effectuez le mouvement au complet.
  • Truc: si le cheval devient nerveux, lorsque vous êtes à l’arrêt compter jusqu’à 5 de cette façon vous cessez de donner des aides ou signaux et le cheval relaxe. Même chose après avoir mis le cheval parallèle au portail vous comptez jusqu’à 5 et ensuite reculez et recomptez 5.
  • Ce qui veut dire qu’il faut prendre son temps et surtout vivre son moment présent, vous devez cesser de réfléchir afin que le cheval puisse relaxer. Après le décompte de 5, enchainez avec la prochaine étape et ainsi de suite.

23 secondes est le temps normal (du moment que j’ai la corde dans mes mains) pour effectuez le portail avec le rythme d’un métronome 1—2—1—2 pour être fluide

Ce n’est pas  d’être rapide qui compte mais d’avoir un rythme.

Pour recevoir un PLUS en compétition lors de l’exécution du portail.

Voici les 4 éléments-clé:

  1. L’organisation : structure comprenant l’approche, le recul, le passage de la barre (s’il y a) et la fermeture.
  2. Temps: maximum 23 secondes avec un rythme de métronome pas de temps mort mais un contrôle de chaque mouvement.
  3. Le passage de la barre, la qualité d’exécution.
  4. La présentation en général, votre assurance, contrôle, efficacité, stabilité de la main.
hard gate

Le portail/ barrière rigide

L’approche de la barrière rigide est similaire à la corde. Donc toujours avec l’exemple de l’ouverture à droite  (avec la main droite) :

 Exécution:

  1. Soyez parallèle et à une longueur de cheval du portail de votre approche:,
  2. Le cheval est droit et on le soutient légèrement entre les rênes. Conseil : le regard est droit et un peu à l’extérieur de cette façon le cheval restera droit à l’approche.
  3. Les jambes encadrent le cheval.
  4. L’assiette est droite et centrée, c’est le tronc qui se tourne légèrement.
  5. Vous devez arrêter lorsque votre genou est égal au poteau, ouvrez le mécanisme de fermeture du portail en le regardant. Conseil : penchez-vous très légèrement vers l’avant en soutenant le cheval avec les jambes afin qu’il ne recule pas de lui-même.
  6. Ensuite, reculer tout en poussant le portail (jusqu’à ce que le cheval puisse entrer) pour créer une ouverture.
  7. Avancez en marchant droit jusqu’à ce que vous arriviez à la hauteur du troussequin de la selle ou la hanche du cheval dépendant la longueur de celui-ci. Hésitez.
  8. Vous devez faire bouger les hanches vers la gauche avec votre jambe droite et même temps bougez les épaules vers la droite avec votre rêne d’appui (d’encolure). Le plus important est que lorsque vous faites tout cela “votre main droite doit fermer la porte” sinon au lieu de bouger seulement les épaules du cheval pour fermer la porte, vous allez être obligé de faire un pas de côté. Lorsqu’on fait un pas de côté c’est que l’on a manqué l’enchainement qui empêche les veaux de sortir du pâturage, c’est-à-dire que le corps du cheval doit toujours faire obstruction.

Je vous joins une vidéo d’un entraineur américain Warwick Schiller qui vous démontre dans un premier temps ce qu’il fait lorsque c’est la première fois (vers la gauche). 

Ensuite il démontre l’enchainement vers la droite tel qu’expliqué ci-dessus lorsque le cheval est prêt à enchainer. Vous verrez que si le cheval veut prendre des décisions et aller plus rapidement, il l’immobilise immédiatement jusqu’à ce que le cheval relaxe et l’attende.

À visionner pour une meilleure compréhension du texte (le vidéo est en anglais mais les images valent mille mots )

Peu importe l’obstacle que vous travaillez, vous devez toujours prendre votre temps.

Important : Si votre cheval a peur de l’obstacle, vous devez lui permettre d’intégrer qu’une partie à la fois.

Comme par exemple, venir lui donner ses pauses de relaxation après un exercice en vous arrêtant à environ un mètre (il vous dira à quelle distance il est confortable, vous devez le lire) de la barrière. Vous devez relaxer, ne pas penser à la barrière, caressez-le et lorsqu’il se détend, retournez à votre programme de travail.

Au fur et à mesure qu’il va se détendre vous pourrez l’approcher un peu plus. Du moment que vous sentez qu’il veut fuir c’est à cette endroit que vous devez créer votre zone de relaxation.

Vous pouvez en plus enlevez la corde et faire des cercles au pas autour du chandelier et l’arrêter entre les chandeliers (distance entre les chandeliers au moins 1m80 ou plus s’il le faut).

Ajoutez la corde lorsqu’il sera indifférent aux chandeliers et placez le parallèle à la barrière à une distance où vous le sentez confortable. Vous vous rapprocherez au fur et à mesure qu’il se détend. Vous pourrez à ce moment là entamer les séquences ci-haut mentionnées.

Si c’est une porte rigide, ouvrez-la et circulez de l’intérieur vers l’extérieur. Donnez-lui des pauses dans l’ouverture.

Ne punissez jamais votre cheval à l’obstacle car il va l’associer à l’inconfort et ensuite c’est très difficile d’y revenir dans le calme.

Les étapes que j’ai expliqué pour un cheval qui a peur peuvent être faite sur une séance de travail ou sur plusieurs selon l’état de nervosité de votre cheval.

Ne brûlez pas les étapes car vous allez le regretter.

Je vous souhaite une bonne pratique!

Si vous avez des questions ou expériences, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires ci-dessous. Je vais tous les regarder et vous aider à trouver les solutions.

Si vous désirez regarder des vidéos d’entrainement gratuits, cliquez sur le bouton YouTube ci-dessous pour aller les visionner et n’hésitez pas à vous abonner pour être aviser lors de la sortie des nouveaux vidéos.

Lors de mon prochain article je  vous parlerai du recul en L.

Bonne pratique 🙂

Passionnément cheval!
Please follow and like us: